Accueil

Troubles pouvant être traités par la TCC et la thérapie des schémas


Liste non exhaustive.


Les personnes qui ont peur qu’elle ou leur famille subissent un revers de fortune, qu’elles deviennent indigentes et dépendantes d’autrui.


Les personnes qui ont du mal à se débrouiller seules sans l’aide ou le concours d’autrui.


Les personnes qui parlent trop des problèmes de chacun en famille.


Les personnes qui pensent que personne n'a jamais été là pour prendre soin d’elles, pour partager leur vie avec elles, ou pour se préoccuper vraiment de ce qui pouvait leur arriver.


Les personnes pour lesquelles personne n'a jamais été là pour les comprendre, pour leur manifester de l'empathie, pour les guider, les conseillers et les aider.


Les personnes qui n’ont pas de sentiment d'appartenance et qui se sentent différentes.


Les personnes qui pensent qu’elles sont ternes et ennuyeuses, qui ne savent pas s’exprimer en présence d'autrui.


Les personnes qui pensent que si on les connaissait vraiment, on se détournerait d’elles, car avec les défauts qu’elles pensent avoir, personne ne pourrait les aimer.


Les personnes qui ont honte d’elle-même et qui pensent ne pas être dignes d’affection, d’attention et de respect de la part des autres.


Les personnes qui pensent ne pas être aussi intelligentes ou douées pour le travail (ou pour l'étude) que la plupart des gens.


Les personnes qui se sentent inaptes, car elles pensent qu’elles ne sont pas à la hauteur des autres en termes de talent, d'intelligence ou d'aptitude. Elles ne croient pas au succès.


Les personnes qui ont l’impression d’être obligées d'obéir aux désirs de tout un chacun, sans quoi ils se vengeront ou les rejetteront.


Les personnes qui considèrent qu’elle s’occupe trop des autres et pas assez d’elles-mêmes.


Les personnes qui s’efforcent de faire de leur mieux et qui ne se contentent pas de l'à-peu-près, car elles souhaitent être meilleures en tout.


Les personnes qui ont tant à faire qu'il ne leur reste presque plus de temps pour se détendre et se divertir.


Origines possibles des troubles



Retour