Pire encore, ils pensent souvent que l’astrologie est une vieille pseudo science dont serait issue la psychologie moderne, cette dernière étant au top de la compréhension des processus psychiques humains.

Comme si nos ancêtres, les Égyptiens ou les Chaldéens par exemple, avec leur splendide civilisation, avaient été des demeurés, des arriérés ! Eux qui savaient pratiquer des initiations et ouvraient la porte des étoiles aux âmes qui en avaient, à l’époque, les capacités. Car ouvrir son cœur à la lumière des étoiles requiert une certaine maturité.

L’astrologie permet de regarder la vie avec un angle à nul autre pareil. Mais pour regarder au travers des étoiles avec des yeux aimants son frère et sa sœur en humanité il faut des années d’études, de réflexion, d’introspection et de méditation. Il faut se brancher ailleurs qu’en Wifi, il faut se mettre à nu et connecter son être intérieur à l’Être du Monde. Il faut se relier, comme le terme religion en porte le sens profond, puisque la racine étymologique de religion, c’est se relier. Les querelles de chapelles n’ont rien à voir avec le vrai sens du mot religion.







Lorsque je dis lumière, pensez intelligence, car la vie, le Cosmos, sont intelligents. Ne dit-on pas la lumière de l'esprit. Si ce n’était pas le cas, pensez-vous que l’Homme aurait survécu jusqu’ici ?

Paradoxalement nous pensons l’inverse ! Nous pensons que notre technologie et notre savoir sont au top ! Même les outils qu’utilise un psychologue sont considérés comme à la pointe du savoir sur les choses humaines.

Faut-il rappeler que l’histoire, les siècles se succédant, en a balayé des théories… et bien des théories seront encore balayées. Les étoiles, quant à elles, sont toujours les mêmes, silencieuses, depuis des milliards d’années, éclairant nos yeux d’admiration, troublant nos esprits d’interrogations sans fin ; lorsque nous savons encore lever les yeux pour être inondés de leur lumière !






En saurait-il plus qu’il n’en dit ? C’est en tout cas ce que je pense. Les titres de ses livres sont tous poétiques et pourtant on parle de science, d’astrophysique…

Un autre cas de scientifique que je souhaite mentionner est celui du psychiatre suisse Carl Gustav Jung. Il dit textuellement que ce qu’il appelle le « numineux » guérit, notamment les névroses. Pourquoi n’a-t-il pas dit « le lumineux » puisque qu’Étienne Perrot dans la prestigieuse Encyclopédia Universalis écrit un article sur l’Illuminisme - ce qui illumine - en disant que Carl Gustav Jung a en quelque sorte redonné à notre temps une réécriture adaptée à nos esprits.

Être illuminé par l’esprit universel, voilà qui redonne aux étoiles une valeur qu’elles n’ont jamais perdue. Là encore Carl Gustav Jung, psychiatre, qu’il faut s’imaginer au milieu de ses pairs à l’époque de la Vienne des années 1895, n’a pas osé le pas. Il a remplacé l’esprit universel par le mot Soi. Le Soi de la psychologie des profondeurs. Je trouve qu’il a étriqué une réalité humaine et cosmique ne rendant pas service à nos âmes et nos esprits, aussi grande est son œuvre.

Je pense encore au film de Stanley Kubrick, 2001, l'Odyssée de l'espace.





Revoyez le film…

2001, l'Odyssée de l'espace a été écrite par Arthur C. Clarke. N’a-t-il pas voulu mettre le doigt sur le lien entre la vie cosmique et la vie humaine dans son roman, adapté par la suite au cinéma par Stanley Kubrick ? Je crois que oui.

L’astrologie c’est une grande Dame que l’on retrouve dans les églises, les abbayes, les cathédrales. Nous, nous sommes des névrosés, des êtres sous-développés en rapport de notre réel potentiel, de nos réelles capacités. Nous avons perpétuellement besoin de travailler sur nous pour suivre la musique. Et chaque jour quelque chose d’autre apparaît sur lequel nous sommes amenés à travailler. C’est la vie cosmique en chacun de nous… Car la vie de tous les jours est une projection de la vie cosmique qui nous habite. Dans le film « Sphère » avec Dustin Hoffman, un vaisseau extra-terrestre est découvert dans l’océan et à l’intérieur il y a une sphère. Cette sphère symbolise-t-elle la sphère céleste ? Je crois que oui. Revoyez le film…

Il y a des milliers d’années, nous vivions de la chasse et de la pêche au sein de la nature et du vivant. Nous étions capables instinctivement de sentir le danger. Nous avons évolué, nous nous sommes socialisés, mais il ne faudrait pas oublier à qui nous devons cette évolution. Car si nous l’oublions, nous nous coupons des étoiles. Si cela devait arriver, les poussières d’étoiles d’Hubert Reeves entreraient dans ce qu’en systémique et en thermodynamique on appelle l’entropie : l’effondrement du système.




Et puisque ce sont nos origines, nous pouvons en retracer l’histoire au fond de nos cœurs, en comprendre le fonctionnement, les ressorts, etc. C’est cela la véritable astrologie.

Si en psychothérapie on remonte à l’enfance pour dénouer les problématiques d’aujourd’hui, remonter dans les étoiles c’est remonter à la source de nos vies. Et ce n’est plus alors poussière d’étoiles que nous sommes, mais des âmes et des esprits. Cela même qui nous rend pleinement humains.

L’astrologie c’est l’étude des grands cycles auxquels nous sommes tous consumés. Pour les plus costauds dans cet art millénaire, c’est la remontée jusqu’à l’étincelle primordiale qui illumine les cœurs et que la science a dénommée le Big Bang.

Pour ceux qui aiment les étoiles, il n’y a pas de Big Bang, il n’y a que l’Amour.

Et seul l’Amour guérit.





Le psychologue, et ça fait 25 années que j’étudie la psychologie, avec, notamment, sa batterie de tests, va analyser l’écorce et trouver des symptômes qui correspondent à des « pathologies ». Ensuite un traitement de l’écorce est proposé. Cette technique des tests est basée sur la reproduction et est donc validée scientifiquement.

La thérapeutique basée sur la connaissance astrologique et je devrais écrire la connaissance tout court, est une « technique » - un don d’amour - qui va allumer le feu sous l’écorce et ce feu va finir par traverser l’écorce jusqu’à la faire fondre. En douceur et sans heurt.

La lumière traversera l’écorce et l’esprit en sera illuminé. Comprenez, encore une fois, par là, la compréhension par l’intelligence.

Donc deux méthodes qui diffèrent par leur approche, mais qui peuvent être combinées, la seconde n’excluant pas la première, alors que la première ne veut pas entendre parler de la seconde* — en effet, dans la plupart des manuels de psychologie il est écrit que l’astrologie est une superstition —, pourquoi dans ce cas-là, le mentionner systématiquement dans les manuels scolaires ? Cela empêche-t-il les âmes d’aller s’instruire sur la prétendue superstition ?


Donc :

l’aide thérapeutique psychologique par le soin apporté à l’écorce.

l’aide thérapeutique par le renforcement de la lumière intérieure par l’intelligence du vivant — connaissance apportée par la tradition astrologique, mais pas uniquement — jusqu’à ce que l’écorce « fonde » et disparaisse, laissant la lumière passer au travers des pores de la peau.

Un exemple me semble ici nécessaire : lorsque j’ai compris ce que signifiait pour moi certains éléments de ma carte du ciel — j’étudie l’astrologie depuis 25 années — que j’ai saisi ces éléments avec mon intelligence comme étant en parfaite adéquation avec ce que je ressentais de mon être intérieur, j’ai réussi à changer mon comportement. La connaissance a oeuvré de manière simple et limpide parce que je venais d’apporter à mon esprit du sens. Un petit bout du sens de ma vie que la connaissance astrologique venait de me révéler.


Pour finir, je vous invite à lire un morceau de texte de Charles Vouga.



Pascal Patry

Praticien en psychothérapie

Psychanalyste

Astrologue



* - Il faut signaler que la psychologie s’est ouverte aux connaissances empiriques millénaires bouddhistes. Les Thérapies comportementales et cognitives de troisième vague en sont issues. (cf. Psychothérapie du trouble borderline).


Il était inimaginable pour Sigmund Freud ou d’autres professionnels de la santé mentale dans les années 1895 de se référer au bouddhisme. C’est néanmoins le cas aujourd’hui pour se libérer de la souffrance et de s’ancrer de façon stable dans une vie qui ait du sens.


Peut-être que l’esprit humain s’ouvrira encore plus en arrière à la sagesse des anciens et que l’astrologie remontera des tombeaux égyptiens pour nous livrer son savoir.


Lorsque je disais plus haut que l’histoire en a balayé des théories…





Thérapie alternative Navigation Ateliers Accompagnement Plan du site Mentions légales Les grands dossiers Contact Articles Questionnements Tables rondes