Accueil

Difficultés dans la vie de couple



Dans un couple, chacun des deux partenaires à sa personnalité, sa propre structure d’attachement.


Un désarroi individuel, comme un trouble moral, une confusion, une angoisse,  peut apparaître chez un des deux partenaires, entraînant parfois une détresse de la vie conjugale dans son ensemble. Consécutivement à cette détresse, lorsque le couple ne peut pas la résoudre, des conflits conjugaux peuvent apparaître, des dysfonctionnements, une vie émotionnelle perturbée, une difficulté de tolérance des différences individuelles.


La sexualité et la sensualité du couple, ainsi que la négociation, l’équité et la répartition du pouvoir au sein de la structure familiale, le développement des compétences parentales lorsqu’il y a des enfants, sont mis à mal. Sans parler du fait que chaque individu ramène dans le couple sa propre histoire familiale, ce qui complique la situation.


On peut alors voir apparaître au sein du couple diverses problématiques telles que :


conflit intense accompagné d’une charge émotive non régulée.


Détresse psychologique significative impliquant parfois des risques suicidaires ou de tentative d'homicide.


Problèmes de santé physique.


Troubles mentaux intériorisés ou extériorisés.


Ambivalence marquée, nourrie par des gestes impulsifs et contradictoires signifiant autant le désir de se rapprocher que celui de quitter le conjoint.


Faible motivation au changement.


Conduite coercitive et hostile induisant des perturbations chez le ou les enfants.


Sur-implication émotionnelle d’un des parents auprès d’un enfant ou compenser la pauvreté des échanges affectifs entre les conjoints.


Répercussion dans d’autres domaines : professionnel, amical, relationnel, etc.


Toutes ces problématiques dont la liste ci-dessus n’est pas exhaustive requièrent l’intervention d’un professionnel qui évaluera la détresse individuelle, la détresse conjugale, la personnalité de chacun, ainsi que les éventuelles violences physiques et/ou psychologiques.


L’amélioration de la communication au sein du couple par un accompagnement approprié permettra une amélioration de la situation, apportera des changements dans les prises de position unilatérale, une meilleure gestion de la vie émotionnelle est donc une réduction de l’intensité de la problématique rencontrée.


Pour engager un suivi thérapeutique, le thérapeute demandera le consentement libre et éclairé des partenaires, il tiendra compte de leur système de valeurs personnelles, restera neutre au sein de la relation thérapeutique, apportera ses connaissances et son soutien.



Article lié : Les grandes problématiques du couple - à venir

En savoir plus : La page du professionnel



Stéphanie Fink

Thérapeute

Pascal Patry

Praticien en psychothérapie

Psychanalyste