Psychopathologie

La personnalité dépendante


La personnalité dépendante a un besoin général et excessif d'être pris en charge qui conduit à un comportement soumis et « collant » et à une peur de la séparation, qui apparaît au début de l'âge adulte et est présent dans des contextes divers, comme en témoignent au moins cinq des manifestations suivantes :


1. Le sujet a du mal à prendre des décisions dans la vie courante sans être rassuré ou conseillé de manière excessive par autrui.


2. A besoin que d'autres assument les responsabilités dans la plupart des domaines importants de sa vie.


3. A du mal à exprimer un désaccord avec autrui de peur de perdre son soutien ou son approbation. N.B. Ne pas tenir compte d'une crainte réaliste de sanctions.


4. A du mal à initier des projets ou à faire des choses seul (par manque de confiance en son propre jugement ou en ses propres capacités plutôt que par manque de motivation ou d'énergie).


5. Cherche à outrance à obtenir le soutien et l'appui d'autrui, au point de faire volontairement des choses désagréables.


6. Se sent mal à l'aise ou impuissant quand il est seul par crainte exagérée d'être incapable de se débrouiller.


7. Lorsqu'une relation proche se termine, cherche de manière urgente une autre relation qui puisse assurer les soins et le soutien dont il a besoin.


8. Est préoccupé de manière irréaliste par la crainte d'être laissé à se débrouiller seul.


La personnalité dépendante coexiste souvent avec d'autres problèmes de personnalité et de l'humeur difficiles à distinguer. Le degré selon lequel des comportements dépendants sont considérés comme adaptés varie selon l'âge et le groupe socioculturel.


Critère DSM-5 du trouble de la personnalité dépendante



La personnalité dépendante pense qu’elle est impuissante, faible et incapable de se débrouiller seule.


Elle se dit :


« J'ai besoin de quelqu'un de disponible autour de moi à tout instant pour m'aider à réaliser ce que je dois faire ou au cas où quelque chose de mauvais m'arriverait. Je suis impuissant quand je suis livré à moi-même. Je suis « basiquement » seul(e) sauf si je peux m'attacher à une personne plus forte. La pire des choses serait qu'on m'abandonne. Je ne dois rien faire qui pourrait offenser mon supporter ou la personne qui m'aide. Je dois être docile pour le maintenir dans de bonnes dispositions à mon égard. J'ai besoin de savoir que quelqu'un peut m'aider n'importe quand. J'ai besoin des autres pour m'aider à prendre des décisions ou me dire ce que j'ai à faire. Les gens me trouvent minable ».


Navigation Ateliers Accompagnement Plan du site Mentions légales Les grands dossiers Contact Articles Questionnements Tables rondes