Psychopathologie

La personnalité borderline



La personnalité borderline a un mode général d'instabilité des relations interpersonnelles, de l'image de soi et des affects avec une impulsivité marquée, qui apparaît au début de l'âge adulte et qui est présente dans des contextes divers, comme en témoignent au moins cinq des manifestations suivantes :


1. Efforts effrénés pour éviter les abandons réels ou imaginés.


2. Mode de relations interpersonnelles instables et intenses caractérisées par l'alternance entre les positions extrêmes d'idéalisation excessive et de dévalorisation.


3. Perturbation de l'identité : instabilité marquée et persistante de l'image ou de la notion de soi.


4. Impulsivité dans au moins deux domaines potentiellement dommageables pour le sujet (p. ex., dépenses, sexualité, toxicomanie, conduite automobile dangereuse, boulimie).


5. Répétition de comportements, de gestes ou de menaces suicidaires, ou d'automutilations.


6. Instabilité affective due à une réactivité marquée de l'humeur (p. ex., dysphorie épisodique intense, irritabilité ou anxiété durant habituellement quelques heures et rarement plus de quelques jours).


7. Sentiments chroniques de vide.


8. Colères intenses et inappropriées ou difficulté à contrôler sa colère (p. ex., fréquentes manifestations de mauvaise humeur, colère constante ou bagarres répétées).


9. Survenue transitoire dans des situations de stress d'une idéation persécutoire ou de symptômes dissociatifs sévères.


Critère DSM-5 de la personnalité borderline


La personnalité borderline pense que les autres doivent s’occuper d’elle et que personne ne la comprend.


Elle se dit :


« Je ne peux pas me débrouiller tout seul(e), j'ai besoin de quelqu'un pour prendre appui. Si je ne fais pas ce que les autres veulent, ils m'abandonneront ou ils m'attaqueront. Les autres peuvent me blesser, m'attaquer, prendre avantage sur moi (je dois me protéger). Il m'est impossible de me contrôler ou de me discipliner. Je dois contrôler mes émotions ou quelque chose de terrible va se produire. Je ne dois pas me faire des amis, car ils me feront de la peine. Il n'y a jamais personne pour combler mes besoins, pour être fort pour moi, pour prendre soin de moi. Je serai toujours seul(e). La douleur que je ressens est insupportable. Je suis un fardeau pour les autres ».




Navigation Ateliers Accompagnement Plan du site Mentions légales Les grands dossiers Contact Articles Questionnements Tables rondes