Processus névrotiques


La psychanalyse (Sigmund Freud) modélise le processus mental qui débouche sur une névrose.


Processus normal


La censure les refoule les pulsions interdites pour favoriser l'adaptation à la réalité. Seule l'activité socialement admise est possible : la conscience veille et agit conformément à celle-ci (principe de réalité). Pensées, conduites, comportements, projets distinguent nettement la réalité des ambitions pernicieuses du principe de plaisir.


Processus pathologique


Les névroses correspondent à des ratés du refoulement : par défaillance de la censure, le principe de plaisir diffuse dans les mécanismes d'adaptation à la réalité.


Les poussées répétées (pulsions) d'un inconscient cherchant à décharger ses tensions prennent des voies archaïques de plaisir (utilisées pendant la petite enfance) et parasitent l'existence.


Les conduites névrosées, inadaptées aux conditions d'existence, manquent de réalisme. L'existence des névrosés pâtit de ces « fixations » inadaptées, mais qui leur sont devenues indispensables.


Le névrosé est psychiquement intoxiqué par les fausses solutions auxquelles il se raccroche parce qu'elles avaient fonctionné par le passé :


les conduites addictives correspondent aux fixations orales (ressenti intense du corps dans le contact) ;


la névrose obsessionnelle est une fixation aux enjeux du dressage à la propreté (ressenti intense des valeurs du propre, du bien, du beau) ;


les névroses phobiques et hystériques correspondent à la phase d'installation de la sexualité génitale (ressenti intense de la possession, de la privation, de la « castration » par les codes sociaux, de l'interdit).


Culpabilité


Le Surmoi, qui devrait guider la personne dans son adaptation à la vie, devient inhibiteur, puis censeur, répressif.


Le Surmoi de névrosé empêche de prendre plaisir à la vie. Le quotidien de la personne est taraudé par un intense sentiment de culpabilité.

UE 2.6 Psychopathologie Navigation Ateliers Accompagnement Plan du site Mentions légales Les grands dossiers Contact Articles Questionnements Tables rondes