Accueil

La psychiatrie


La psychiatrie n’est pas uniquement destinée aux étudiants, aux médecins praticiens, aux spécialistes débutants ou non, et aux auxiliaires de la profession médicale (psychologue, psychothérapeute, thérapeute, etc.). La psychiatrie nous concerne tous.


Trop souvent associée à la folie — son sujet de prédilection — la psychiatrie nous parle aussi de nos petits travers quotidiens plus ou moins handicapants.


La psychologie


La psychologie a pour objet l’étude de l’Homme dans sa vie de relation, c'est-à-dire les rapports qui le lient et qu’il entretient, en tant que Sujet ou Personne, à son monde.


L’Homme a des fonctions psychiques, fait des opérations elles aussi psychiques, à des idées et des sentiments qui se développent et s’organisent selon la nécessité qui est la sienne de s’adapter à son milieu, à son environnement social et culturel. Toutes ces fonctions règlent et régulent le déroulement de son existence.


Être et faire est différent selon que l’on soit un Massaï ou un fonctionnaire dans la communauté européenne. Tuer une chèvre ne dérangera personne en Afrique, alors que tuer une chèvre au Parlement européen fera sans doute couler beaucoup d’encre. On remarque donc l’importance de la culture pour l’individu. Peut-être que le fonctionnaire sera pris pour un « fou » alors qu’il n’en sera rien pour le Massaï.


Un Massaï peut néanmoins être considéré comme « fou » s’il tue une chèvre en dehors du cadre culturel qui est le sien (rite, coutume, etc.). La folie est donc en un certain sens une déviation en rapport avec la culture et ses règles.





Thérapeutique

Se libérer de l’emprise des pervers narcissiques et des personnalités pathologiques

Incapacité de se conformer aux normes sociales qui déterminent les comportements légaux, comme l'indique la répétition de comportements passibles d'arrestation


Deviens boudeur, irritable ou ergoteur lorsqu'on lui demande de faire quelque chose qu'il ou elle ne veut pas faire.

Expression émotionnelle superficielle et rapidement changeante

Mode général d'instabilité des relations interpersonnelles, de l'image de soi et des affects avec une impulsivité marquée

Je ne peux pas me débrouiller tout seul(e), j'ai besoin de quelqu'un pour prendre appui

Est préoccupé par des doutes injustifiés concernant la loyauté ou la fidélité de ses amis ou associés

Le sujet a du mal à prendre des décisions dans la vie courante sans être rassuré ou conseillé de manière excessive par autrui

Le sujet évite les activités sociales professionnelles qui impliquent des contacts importants avec autrui par crainte d'être critiqué, désapprouvé ou rejeté

N’éprouve du plaisir que dans de rares activités, sinon dans aucune

Croyances bizarres ou pensée magique qui influencent le comportement et qui ne sont pas en rapport avec les normes d'un sous-groupe culturel par exemple, superstition, croyance dans un don de voyance

J'ai certains pouvoirs. Je me sens comme un extraterrestre dans un environnement effrayant